Capo di Feno, paradis perdu

Capo di Feno, le paradis des Ajacciens…

Sans aucun doute, Capo di Feno fait office de paradis pour les Ajacciens. Une identité clandestine lui confère une préservation appréciable, à quelques minutes et kilomètres seulement de la ville.

Réputée pour sa beauté sauvage et la clarté de son eau, cette plage abrite aussi un des spots de surf de Corse-du-Sud les plus connus.

Ici, les grandes prairies vallonnées, les monts gardiens de cet environnement, font peu à peu place à une mer à l’eau turquoise voire translucide, à une grande étendue de sable fin et surtout à une quiétude qui lui rend tout son charme.

Oubliez les réseaux sociaux, les appels et SMS, ce n’est pas un paradis pour rien ! Ici pas de réseau, pas de wifi : pour le plus grand des bonheurs.

Belle est la plage, aussi beaux sont les sentiers qui s’entrecroisent ici et là pour les amoureux de la terre : vers les îles sanguinaires, les Crêtes d’Ajaccio ou encore le Golfe de Lava.

C’est ici, entre autres, que l’on peut trouver l’oeil de Sainte-Lucie. Petit opercule de Turbo Rugueux, ce porte bonheur insulaire est le symbole d’une des nombreuses légendes de l’île.

En bref, Capo di Feno c’est un spot aux airs de jardin d’Eden dont on se lasse difficilement.. 

Laisser un commentaire

Fermer le menu