Capo Rosso, granité en rose.

balades, randonnée, corse

rose soleil

Deuxième point le plus occidental de Corse, ce cap de granit rose est accessible uniquement à pied

Un sentier agréable et accessible à travers le maquis. Les parfums de myrte, d’arbouses et de lavandes sauvages jouent leurs rôles dans cette petite expédition. 

Le Cargèse et Golfe de Sagone s’offrent à nous dès le début. Le granit prend très vite sa place dans le paysage. Une découverte sous le soleil jusqu’au sommet. 

 

tour de turghju

Si le sentier devient plus complexe sur la fin, c’est pour rendre l’arrivée à la tour plus belle encore. 

Une tour qui surplombe la mer à 331 mètres. Une vue à 360 degrés se présente alors : le Golfe de Porto, la réserve de Scandola et les calanques de Piana au nord, Cargèse et le Golfe de Sagone au sud. 

Certains seront happés par la Paglia Orba et la Punta Minuta qui se dressent devant euxLa vue appelle la contemplation de ce site classé au patrimoine mondiale à l’UNESCO.  

HISTOIRE.

La Tour de Turghju a été construite en 1608. Gardée longtemps par les Grecs de Cargèse. Elle communiquait avec les tours d’Orchinu, Omigna et
Paomia (aujourd’hui Cargèse) : ainsi ce territoire était nommé « Terre
des Quatre Tours ».

Plus d’infos ici

ouvrez l’oeil.

Balbuzard pêcheur, grand rapace au plumage noir et blanc, réside dans les rochers granités de Capu Rossu.

L’immortelle et le ciste tapissent les anciennes terrasses agricoles. Se mêlent romarin, myrte et lentisques pour donner un maquis odorant.

Mégane Saint-Sulpice.

Laisser un commentaire