Les bienfaits d’une respiration profonde

prendre le temps de respirer.

Élément essentiel de la méthode Pilates, la respiration s’apprend, se peaufine et jouer avec elle permet de développer ses capacités corporelles. Chaque situation, chaque moment de vie a sa respiration : douce et naturelle pour la vie de tous les jours, rythmée pendant les activités, contrôlée pendant les exercices, retenue aussi parfois.

Prendre le contrôle de sa respiration c’est se donner de l’air pour mieux appréhender les angoisses, le stress, la fluidité de ses mouvements ou encore se faire un peu de place dans le corps et dans l’esprit.

La respiration en pilates

Peu importe les mouvements les positions, la respiration en Pilates permet d’optimiser l’activation des muscles de la posture. Difficiles à bien engager, ces muscles profonds sont souvent ignorés. Trois groupes musculaires sont concernés : le diaphragme et le diaphragme pelvien, les transverses et le périnée.

Cette respiration demande du contrôle et de la conscience du corps. On sort de la respiration naturelle : l’inspiration se fait à 360° et l’expiration, forcée, permet d’engager les muscles profonds. 

En pratique

Debout ou allongé : inspirez par le nez. Une inspiration consciente pendant laquelle on visualise son ventre, ses côtes s’étirer vers l’extérieur. Doucement, on doit sentir que l’air prend de la place : on parle d’une inspiration à 360°.

 

 

L’expiration sera lente et forcée, par la bouche. Ce mouvement se fait en plusieurs étapes : imaginez le coccyx se rapprocher du pubis, puis imaginez les épines iliaques se rapprocher et enfin les côtes se refermer. Au début de la pratique, on peut imaginer une envie d’uriner que l’on chercherait à retenir.

Un exercice accessible à tous

Peu importe votre niveau, votre âge, le sport pratiqué : travailler sa respiration est accessible à tous et à toutes. Avec le temps et la pratique, les effets d’une respiration consciente et profonde permettront une réelle amélioration de l’équilibre et de la posture.

Les premières fois ça fait quoi ?

Un peu mal à la tête chez certaines personnes, une sensation bizarre au niveau des sinus pour d’autres, l’impression de ne pas réussir l’inspiration ou encore des difficultés à se concentrer sur les exercices : laissez-vous le temps ! Chacun à son rythme !

Laisser un commentaire