Les vins en Corse : une longue histoire.

vigne, vins, corse
corse, vignoble, vins

un vignoble ancien.

La Corse est une terre de conquêtes : nombreuses sont les civilisations qui se sont disputées cette île sauvage.
Bien avant les Grecs, ici, la vigne y était déjà cultivée pour ses baies douces. Plusieurs siècles d’histoire nous conduisent aujourd’hui à une culture identitaire. Les vins de Corse n’ont plus rien à envier aux vignobles d’ailleurs.

Une terre, 9 AOP et une infinité d’arômes.

Sur près de 8680 km², les terres viticoles de l’île se répartissent pour donner des vins aux arômes très différents. De Figari au Cap Corse en passant par la Plaine Orientale à l’est, la région d’Ajaccio, de Sartène ou par encore la Balagne, la diversité des terroirs Corses permet un éventail de saveurs et d’arômes en rouge, blanc, rosé et muscat surprenant.

Cépages et traditions.

L’histoire du vignoble Corse est étroitement lié à l’histoire de cette île intrigante. Ici les cépages autochtones ont le caractère aussi affirmé que le peuple Corse. Les vignerons travaillent les cépages endémiques dans le respect des traditions insulaires. Le Niellucciu, le Sciaccarellu, le Vermentinu ont su s’affirmer pour donner des vins d’une grande finesse.

Des vins pour tous les moments.

Terre de partage où les traditions du vivre ensemble, du partage et de la convivialité résonnent encore, la Corse offre une variété de vins qui conviendra au plus grand nombre. Des rouges fins, épicés ou tanniques ; des blancs floraux, ronds ; des rosés secs, fruités et même des muscats pétillants, moelleux et savoureux… Laissez-vous tenter par la variété !

Mégane Saint-Sulpice.

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire

Fermer le menu