Madagascar, paradis de l’Océan

Madagascar, hors du temps.

“SOAVA DIA*”

Destination paradis, au bout du monde. Une île aux facettes multiples, inattendues. Madagascar, au cœur de l’océan Indien, c’est une grande terre, des paysages époustouflants, des populations traditionnelles, des coutumes qui nous dépassent et nous fascinent en même temps.

Cinquième plus grande île du monde, Madagasykara est longue de plus de 1500 km et large de plus 500 km. On peut en découvrir une partie et se concentrer sur ce que ce bout l’île a à nous offrir. Ou on peut aussi faire le choix de l’itinérance…

Et la magie opère.

De parcs en parcs, de déserts en forêts, de villes bondées aux villages fait de terres et de sables, chaque coin de l’île est une découverte. Du nord au sud, les ethnies se distinguent à travers 18 dialectes, des couleurs, des cultures, des coutumes différentes.

Le zébu, animal sacré, fil conducteur de ce voyage, contribue à l’identité du pays. Les rizières à perte de vue dans les hauts plateaux nous rappellent que ce pays est avant tout une terre de culture et que tout, absolument tout, pousse à Madagascar.

Un pays riche, appauvrit par le temps.

Des côtes à l’intérieur, les visages et les couleurs de peau changent. L’arrivée des “Vazahas” n’est pas perçues de la même façon en haut et en bas : parfois effrayants, parfois amusants… Les traces d’un passé coloniale résistent dans les villes.

Les pieds nus, le peuple foule bitume, chemins de terre et de sable sans cesse, les jours sont rythmés par la nature, le soleil ouvre et ferme chaque jour qui passe. 

C’est une longue et lente route à traverser pour parcourir ce long pays qui ne peut laisser personne indifférent… (à suivre)

Mégane Saint-Sulpice.

*bon voyage, bonne route

Laisser un commentaire

Fermer le menu