Souplesse du dos : surfeurs prenez le pas !

La souplesse, c’est la base en surf… mais pas que.

Notre équilibre résulte d’une combinaison entre chaîne antérieure –avant– et chaîne postérieure –arrière-. L’idéal est donc de renforcer sa ceinture abdominale et surtout étirer et assouplir sa chaîne postérieure : les muscles spinaux jusqu’aux ischios jambiers. Ce travail permettra de limiter les tensions liées à un “contre-balancement” du corps.

Pour un parfait bien-être du dos, il convient d’alterner séance d’assouplissements et renforcement musculaire profond sans créer de déséquilibre entre nos chaînes avant et arrière.

Pas très sexy à pratiquer, mais très efficaces, des exercices simples à mettre en place s’avèrent efficaces si on les pratique régulièrement.

1. Les torsions

Il y en a plusieurs formes : assis, couchés, sur une chaise. Basées sur la rotation de la colonne vertébrale, c’est une bénédiction pour le dos et tous les nerfs rachidiens. Les bienfaits des torsions sont nombreux : elles tonifient le système nerveux, améliorent la flexibilité de la colonne vertébrale, soulagent les maux de dos…

La plus connue s’effectue allongé sur le dos, les bras en croix, les jambes pliées sur la poitrine. Et lentement, on laisse les jambes, groupées et pliées, tomber d’un côté en tournant son regard à l’opposé de celles-ci. Des variantes plus ou moins complexes viendront varier l’exercice.

2. Les flexions

Plusieurs postures, là encore. L’avantage de cet étirement est qu’il est très perfectible avec la pratique régulière. La position du dos –droit ou en rétroversion– va induire des effets différents pour notre dos. Les flexions ont aussi le grand avantage d’assouplir le dos et toute la chaîne postérieure, de masser et tonifier les organes du système digestif…

Une version très simple et la première pour commencer : assis au sol, les jambes tendues devant soit, écartement naturel, enrouler sa tête et relâcher doucement le dos vers l’avant, sans chercher la moindre contrainte. Le dos doit être en rétroversion, rond vers l’arrière.

3. Les “slug”… Ou la limace !

Certains exercices sont un peu avancés, on se contentera au début de parler des plus faciles mais tout aussi essentiels. La nuque est une partie que l’on néglige souvent dans l’échauffement et l’étirement. Dans certains sports, comme le surf, elle est cependant sollicité à chaque instant.

Avant d’en arriver au slug basique, prenez le temps de vous étirer la nuque simplement par des rotations ou encore des enroulés avant. Un autre exercice propose de poser une main (gauche par exemple) sur son oreille opposée (droite, pour cet exemple), incliner la tête vers la gauche et tirer son bras droit vers le bas. Et inversement.

Enfin, le premier slug à tester et le plus simple est de poser sa tête au sol par le menton et petit à petit ramener son corps pour faire un angle droit au niveau du bassin. Mais doucement !

Laisser un commentaire