Trinidad, Buena vida

tourisme, venesse, cuba, voyage
La vie douce

Tout d’abord, parler de Cuba sans parler de Trinidad, c’est un peu comme parler de la salsa sans parler de la musique. Attachante, entrainante, amusante et surprenante : voilà comment est Trinidad.

Située à 5 km de la mer des Caraïbes, Trinidad fait partie de ces villes qu’on aime, qu’on adore. Celles qu’on est triste de quitter et surtout qu’on a plaisir de venir revoir ! Le sourire aux lèvres des habitants, l’omniprésence de la musique… C’est ainsi qu’on imagine Cuba. Et c’est ici qu’on le vit. Le tout dans un climat doux et chaleureux.

La musique pour partenaire

Premièrement, vivre Trinidad c’est aussi se laisser entraîner. D’abord entraîner par la salsa. Une vraie culture du pas, des cours n’importe quand, avec n’importe qui mais surtout pas n’importe comment. Puis ambiancer par la musique et se laisser aller un soir ou plus à la Casa de la Musica. Et enfin charmer par la douceur du climat, les eaux turquoises, les cascades insoupçonnées de l’arrière pays. Vivre des moments joyeux, simplement.

Deuxièmement, Trininad est une ville amusante et surprenante, oui. Amusante car Trinidad est aussi une ville de couleurs. Une ville aux architectures inégales, aux lieux atypiques. Ici se mêlent traditions cubaines et néo établissements aux traditions d’ailleurs. La population locale se mêlent aux nombreux touristes. Ils viennent tous, ici, avant tout pour vivre une expérience dans la bonne humeur et les rythmes cubains.

Petits coins, petites adresses

Enfin, au détour des petites rues pavés, Trinidad nous surprend. Ses petites adresses, son marché qui n’en finit pas, ses épiceries particulières, ses restaurants à toutes heures… Et puis, quand vient le moment de rentrer dans sa Casa Particular, ce n’est plus Trinidad qui nous surprend mais bel et bien son peuple. Accueillant, souriant, prêt à tout pour rendre le séjour agréable. Loin d’être « blasés », ses habitants sont plus que jamais proches de nous, prêts à nous parler de leurs origines, de leurs cultures et à porter le plus grand soin à notre bien-être.

Bref : Trinidad, nous reviendrons.

Laisser un commentaire